RecolteSauvage - Centre permaculturel

branches and leaves in a pile

Transformez vos Feuilles Mortes en Or Noir pour un Jardin Écologique !

L’automne arrive avec son tapis de feuilles sur la pelouse. Au lieu de les brûler, pourquoi ne pas en faire un compost idéal pour enrichir votre jardin ? Cette méthode écologique et simple vous permet de valoriser ces déchets et de boucler la boucle du recyclage.

Le Principe du Compostage

Le compost, riche en humus, devient un atout précieux pour le jardin une fois qu’il est correctement décomposé. Il provient de la transformation des déchets de jardinage et de cuisine, combinés à de l’eau et de l’oxygène, sous l’action de micro-organismes. Les feuilles mortes de l’automne constituent une véritable aubaine pour cette démarche écologique.

Conditions pour Ramasser les Feuilles Mortes

Toutes les feuilles ne sont pas adaptées au compost. Les feuilles saines d’arbres et d’arbustes sont généralement utilisables, à condition qu’elles ne soient pas affectées par des maladies ou des parasites. Un ramassage par une journée humide, après une pluie, est conseillé. Utilisez un râteau pour décompacter les feuilles avant de les ramasser.

Broyage des Feuilles : une Étape Utile

Le broyeur de végétaux est un outil pratique pour réduire le volume des déchets ramassés. Il permet de déchiqueter les feuilles résistantes et les aiguilles de conifères, accélérant ainsi leur décomposition pour le compostage ou le paillage.

Composter les Feuilles : Où et Comment ?

Les feuilles broyées seront compostées. Un composteur du commerce ou une structure faite de planches montées sur quatre côtés peuvent être utilisés. Il est important de bien aérer et d’humidifier le compost régulièrement pour favoriser le processus de décomposition.

Entretien du Compost

Pour accélérer la décomposition, alternez les couches de feuilles avec des matières riches en azote, comme la corne torréfiée ou les fientes de volaille. L’utilisation de purin d’ortie peut également servir d’activateur. Pensez à aérer et à humidifier le compost régulièrement et à le mélanger tous les six mois.

En un an, votre compost sera prêt à être utilisé, mais il faudra attendre un an ou deux supplémentaires pour obtenir un terreau noir et riche en humus.

Partagez cette publication!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *