RecolteSauvage - Centre permaculturel

manguier feuille

Cultiver un Manguier chez Soi: Du Noyau à l’Arbuste Exotique

Bien que le manguier soit originaire des régions tropicales, il est tout à fait possible de le cultiver sous des latitudes différentes. L’hiver offre une opportunité idéale pour le faire germer et grandir, tirant avantage de la chaleur intérieure avant de l’exposer au soleil estival. Cette démarche simple est souvent gratifiée par la présence d’un magnifique arbuste exotique au cœur de votre espace de vie.

Généralités

Le manguier, également connu sous le nom scientifique Mangifera indica ou « mango tree », est un arbre imposant originaire d’Asie, pouvant atteindre jusqu’à 40 mètres de hauteur avec une large envergure. Ses jeunes feuilles arborent des teintes jaunes, rouges ou oranges avant de prendre une teinte vert brillant. Apprécié pour ses fruits charnus à la chair sucrée, que l’on déguste mûrs ou même verts avec du citron vert, le manguier est un ajout exotique impressionnant.

Bien que la culture du manguier ne soit pas délicate, elle nécessite une attention particulière à l’humidité et à la chaleur, surtout pendant la période de croissance. Son feuillage est persistant, mais l’arbre ne tolère pas les températures inférieures à 0°C. Dans des climats plus froids, la culture en pot est recommandée, avec le rapatriement à l’intérieur lorsque les températures nocturnes descendent en dessous de 5°C.

Comment procéder

Dans les régions d’origine, la culture du manguier se fait principalement par semis, une méthode également adaptée en Europe. Après avoir savouré une mangue, la graine peut être plantée. Il existe différentes approches pour la germination, mais expérimenter avec deux graines de manières différentes augmente les chances de succès.

La première méthode consiste à retirer la coque du noyau pour révéler l’amande protégée. Après ouverture du noyau avec un couteau, l’amande est prête à être plantée à une profondeur d’environ 4 cm dans un terreau bien humide et nutritif, enrichi avec des éléments tels que des algues, du fumier ou du compost. Un pot spacieux est recommandé en raison de la racine pivotante et du système racinaire étendu du manguier. Placez le pot sur un radiateur ou sous une fenêtre orientée sud/sud-ouest pour une chaleur adéquate.

Pour favoriser la germination, recouvrez le pot d’un film plastique cellophane pour maintenir une humidité constante et une chaleur suffisante. Assurez-vous de maintenir régulièrement l’humidité du terreau, car la chaleur et l’hygrométrie sont cruciales pour la germination.

Une fois la pousse établie, les feuilles peuvent présenter une teinte initiale entre le rouge et le jaune, mais elles redresseront rapidement et adopteront une couleur vert vif après avoir absorbé les éléments nutritifs du sol.

Les autres méthodes

Une alternative consiste à placer le noyau dans du coton humidifié, puis à replanter le germe vigoureux dans un substrat bien drainant. Une autre méthode, inspirée de la culture de l’avocat, implique de laisser seulement la partie du noyau où le germe émerge dans un verre d’eau, à proximité d’une source de chaleur et de lumière.

Une fois la pousse bien établie, les conditions de culture restent similaires, bien que la plante ait besoin d’une humidité moindre à mesure qu’elle grandit. Suivez ces étapes simples pour cultiver votre propre manguier exotique et profitez de la beauté de cet arbuste tropical dans votre espace intérieur.

Partagez cette publication!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *