RecolteSauvage - Centre permaculturel

Horse dung-1

Décryptage des Engrais Naturels pour une Agriculture Respectueuse

Les Engrais Naturels : Un Tour d’Horizon

À l’heure où les produits biologiques se multiplient dans les étals, les fabricants d’engrais suivent également cette tendance. Les préoccupations environnementales des consommateurs ont engendré une offre croissante d’engrais qualifiés de “naturels”. Mais que recouvrent réellement ces produits ?

Le Paysage du Marché

Actuellement, les produits chimiques de synthèse dominent largement le marché des engrais. Toutefois, face à une demande croissante pour des solutions respectueuses de l’environnement, les fabricants mettent en avant des produits qualifiés de “bio”. Si certains, comme le guano marin, sont connus depuis longtemps, d’autres ont fait leur apparition plus récemment.

Définition de l’Engrais

Le terme “engrais” est attribué aux produits contenant au moins 3% de N, P, K . Ces produits, assez concentrés, sont destinés à nourrir les végétaux et ne modifient pas la structure du sol. Pour améliorer le support de culture, on se tourne vers les amendements.

Les Engrais Organiques

Les engrais organiques naturels sont fabriqués à partir de matières premières végétales ou animales, parfois combinées à des éléments minéraux.

L’azote (N) provient obligatoirement de sources organiques (comme la corne broyée, le sang séché, la fiente de volaille, le tourteau végétal…).

Le phosphore (P) provient généralement de phosphates naturels, intégrés dans les engrais organo-minéraux. Cependant, le guano, riche en phosphore, en est un exemple naturel.

La potasse (K) est souvent issue de la vinasse de betterave.

Les Oligo-Éléments, tels que le zinc, le cuivre, le bore, sont également indispensables pour la croissance des plantes.

Contributions Marines

Certains fabricants incluent également des produits marins dans leurs engrais, tels que le lithothamme, une algue marine riche en minéraux.

Des engrais composés d’algues, de goémon et de débris de poissons marins sont disponibles, présentant l’avantage d’une faible teneur en nitrates.

Conseils et Précautions

Employer des engrais en complément du terreau ou du compost naturel est possible sans porter préjudice à l’environnement, mais cela requiert une lecture minutieuse des étiquettes au moment de l’achat.

Prenez le temps de vous informer. Si l’agriculture intensive est critiquable, l’impact des actions des jardiniers amateurs sur la pollution des sols est également à considérer, surtout lors d’arrosages excessifs en été.

Quelques recommandations :

  • Scrutez attentivement l’étiquette pour connaître les conditions et précautions d’utilisation.
  • Adaptez les doses selon les besoins de la plante et la saison.
  • Respectez les quantités recommandées pour un usage responsable.

Partagez cette publication!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *