RecolteSauvage - Centre permaculturel

Horse dung

Optimiser la Vitalité du Sol : Découvrez les Avantages du Double Bêchage

Introduction : Le double bêchage, souvent redouté en raison de sa réputation de tâche ardue, reste sous-employé malgré ses bénéfices potentiels. Souvent évité en raison des craintes liées à l’effort physique et aux perturbations possibles de la vie souterraine, le double bêchage peut néanmoins se révéler précieux dans certaines situations, notamment pour la culture sur sol argileux ou la régénération de terrains en friche.

Section 1 : Décryptage du Double Bêchage
Qu’est-ce que le double bêchage ?
Le double bêchage se distingue par son action en profondeur sur le sol. Alors que le bêchage classique intervient à la profondeur de la hauteur du fer de la bêche (environ 30 cm), le double bêchage atteint une profondeur équivalente à deux fois cette hauteur. Bien que cette pratique semble déroutante à une époque axée sur le jardinage “sans travail du sol”, elle offre une amélioration de la structure du sous-sol sans le ramener à la surface, contrairement à un labour mécanisé.

Section 2 : Quand Adopter le Double Bêchage ?
Conditions d’utilisation
Le double bêchage n’est pas universellement nécessaire. Il trouve sa pertinence sur des sols argileux ou des terrains en friche, là où la simple couverture végétale ne suffit pas à décompacter et aérer le sol. Pour les sols meubles et humifères, cette technique en profondeur n’est souvent pas requise.

Section 3 : Guide Pratique en 7 Étapes
Comment procéder au double bêchage ?
Le processus de double bêchage est réalisé de manière optimale à l’automne et implique les étapes suivantes :

  1. Commencer dans un coin de la parcelle.
  2. Creuser une tranchée large de 60 cm et profonde d’un fer de bêche, déposant la terre à l’extérieur.
  3. Ameublir le fond de la tranchée sans retourner la terre.
  4. Creuser une deuxième tranchée à côté, déposant la terre dans la première tranchée.
  5. Ajouter du compost à la terre dans la première tranchée.
  6. Ameublir le fond de la deuxième tranchée.
  7. Répéter le processus jusqu’à la fin de la parcelle.

Section 4 : Préparation pour l’Hiver
Après le double bêchage
Une fois la parcelle travaillée, deux options s’offrent : laisser la terre se fragmenter naturellement avec l’action du gel pendant l’hiver ou l’affiner avec un croc, puis semer un engrais vert ou recouvrir d’un paillis organique pour une protection contre les intempéries.

Conclusion :
Bien que le double bêchage puisse sembler intimidant, son impact positif sur la structure du sol et la vitalité souterraine en fait une tâche qui n’est réalisée qu’une fois à un endroit donné. En considérant les spécificités du sol et les bénéfices attendus, le double bêchage peut être une pratique valable pour améliorer la santé de votre jardin.

Partagez cette publication!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *