RecolteSauvage - Centre permaculturel

Chrysomele

Chrysomèles : Petits Coléoptères, Grands Ravageurs

Introduction :

Bien que resplendissants, ces coléoptères, les chrysomèles, cachent derrière leur beauté une voracité redoutable. Soyez vigilant quant à vos romarins et oseilles : les chrysomèles sont peut-être déjà à l’œuvre, laissant des traces insidieuses sur vos feuilles.

Aperçu des Chrysomèles :

Les chrysomèles, de la famille des Chrysomélidés, se déclinent en plusieurs espèces aux coloris variés. Parmi elles, la Chrysolina americana, nommée chrysomèle du romarin, et la Gastrophysa raphani, chrysomèle de l’oseille, sont les plus courantes dans les jardins. Elles s’attaquent respectivement aux plantes de la famille des lamiacées et aux polygonacées.

Cycle de Vie des Chrysomèles :

Les chrysomèles du romarin apparaissent au printemps et leurs activités s’étendent jusqu’à la fin de l’été. Les œufs déposés sur les feuilles donnent naissance à des larves phytophages qui, après un court séjour au sol, deviennent des adultes au printemps suivant. Pour les chrysomèles de l’oseille, plusieurs générations peuvent se succéder dans la saison.

Dommages Causés par les Chrysomèles :

Les dégâts infligés par ces coléoptères se traduisent souvent par des trous dans les feuilles. Les infestations massives peuvent toutefois entraîner la dévoration complète du feuillage et des boutons floraux.

Prévention et Contrôle :

La collecte des adultes avant la ponte peut suffire à endiguer l’invasion. Secouer les branches des plantes au-dessus d’un drap est une méthode pratique pour les attraper. En cas d’infestation sévère, la taille des rameaux après la ponte permet de se débarrasser des œufs. Encourager la présence d’auxiliaires tels que les guêpes, les coccinelles ou les larves de syrphes peut également aider à contrôler ces ravageurs.

Autres Ravageurs Similaires :

D’autres parasites, comme le doryphore ou l’altise, peuvent causer des dommages similaires dans le jardin.

Conclusion :

Surveillez attentivement vos plantes pour détecter rapidement les signes d’infestation des chrysomèles. Agir préventivement et favoriser la présence d’auxiliaires constitue une stratégie efficace pour protéger vos cultures des dégâts de ces coléoptères destructeurs

Partagez cette publication!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *