RecolteSauvage - Centre permaculturel

coryneum-bejerinckii--ps09-140

Gérer la Criblure (Coryneum) : Reconnaître, Prévenir et Traiter

Introduction :

Le coryneum, également connu sous le nom de criblure, est une maladie fongique qui affecte les arbres fruitiers à noyau tels que le cerisier, le prunier, l’abricotier, le pêcher et le nectarinier. Reconnaître les symptômes de cette maladie et prendre des mesures préventives est essentiel pour protéger les arbres fruitiers.

Le Coryneum : Maladie Causant la Criblure :

Cette maladie cryptogamique, provoquée par le champignon Coryneum beyerinckii, se manifeste par des taches et des perforations dans le feuillage des arbres fruitiers. Les attaques surviennent au printemps et en automne par la dispersion des spores. Le champignon hiverne dans les fruits momifiés, les excrétions gommeuses ou les chancres, reprenant son offensive au printemps suivant.

Symptômes et Dégâts :

Les premiers stades se caractérisent par de petites taches brun-rouge sur les feuilles, évoluant en trous perforés, donnant l’aspect de “criblure” au feuillage. Les feuilles affectées jaunissent puis tombent. Les fruits touchés peuvent tomber prématurément ou présenter des taches brunes liégeuses. Les jeunes rameaux peuvent également être atteints, montrant des taches brunes et des chancres, parfois accompagnés d’un écoulement de gomme.

Mesures Préventives et Traitements :

La prévention implique l’élimination des fruits momifiés à l’automne, la coupe du bois mort et des branches affectées par des chancres. La désinfection des outils et des plaies de taille est essentielle, suivie de l’application de mastic cicatrisant pour éviter la propagation de la maladie. Des traitements préventifs, tels que des pulvérisations de bouillie bordelaise au début du printemps et après la chute des fleurs, ainsi qu’en automne après la chute des feuilles, sont recommandés pour limiter les risques d’infection.

Conclusion :

La reconnaissance précoce, la prévention rigoureuse et les traitements ciblés sont des stratégies clés pour gérer la criblure (coryneum) et protéger la santé des arbres fruitiers, réduisant ainsi les risques de dégâts liés à cette maladie fongique.

Partagez cette publication!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *