RecolteSauvage - Centre permaculturel

olivier

Cultiver un Olivier en Pot : Conseils et Astuces

L’Olivier, arbre emblématique de la Méditerranée, peut aisément trouver sa place dans un pot, même loin des régions ensoleillées. Cet arbre majestueux, à la croissance lente et à la longévité remarquable, peut être préservé d’une année à l’autre dans un pot avec les soins appropriés. Voici comment entretenir votre olivier en pot pour lui assurer une vie prospère.

Adopter l’Olivier Méditerranéen

L’olivier, habitué au climat méditerranéen, peut s’épanouir même dans des régions plus fraîches. En pot, il peut être rentré dès que les températures chutent en dessous de zéro degré Celsius. C’est un arbre au feuillage persistant, offrant une croissance lente d’environ 10 à 15 cm par an, et possède une durée de vie étendue. Cependant, en pot, il est plus vulnérable aux risques tels que le manque d’eau, de nutriments et au froid.

Soins Essentiels pour l’Olivier en Pot

Arrosage et Exposition : L’olivier adore le soleil et tolère la sécheresse, mais il nécessite des arrosages réguliers, sans excès. En été, arrosez une à deux fois par semaine et réduisez à une fois toutes les deux semaines en périodes moins chaudes. Surveillez le dessus de la motte pour connaître les besoins en eau de votre olivier.

Apports d’Engrais : Les plantes en pot dépendent de la nourriture disponible dans leur environnement. Utilisez des engrais liquides ou spécialement conçus pour les plantes méditerranéennes. Pendant la période de croissance, nourrissez votre olivier toutes les deux semaines entre mai et juillet.

Taille Esthétique : Après les dernières gelées, en mars-avril, procédez à une taille esthétique. Supprimez les branches près du tronc, éclaircissez le centre de l’arbuste et retirez les branches inutiles pour maintenir une forme harmonieuse.

Hivernage et Rempotage : En hiver, protégez votre olivier du froid en le rentrant dans une pièce hors gel et bien éclairée. Si déplacer le pot n’est pas possible, protégez-le avec un voile d’hivernage. Evitez de garder l’arbre dans une pièce chauffée, cela pourrait entraîner la chute de ses feuilles. En ce qui concerne le rempotage, privilégiez un mélange de terreau, de terre de jardin et de sable pour les petits sujets, et renouvelez périodiquement la couche supérieure de terre pour les plus gros.

Parasites et Maladies : L’olivier en pot est susceptible aux maladies et parasites courants des oliviers. Surveillez les symptômes du pourridié, de la verticilliose, de la fumagine, entre autres, ainsi que les attaques de thrips, cochenilles, pyrales, et autres parasites.

Cultiver un olivier en pot demande vigilance et soins réguliers, mais récompense par la beauté intemporelle de cet arbre méditerranéen, même hors de son habitat naturel.

Partagez cette publication!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *