RecolteSauvage - Centre permaculturel

Dron t30 Dji exacoptero fumigando sobre un campo d

Bouillie Bordelaise : Un Fongicide Traditionnel à Utiliser avec Prudence

La bouillie bordelaise, fongicide ancestral toujours au cœur des pratiques de jardinage, offre une redoutable efficacité contre diverses maladies. Cependant, son usage, bien que toléré en bio, nécessite modération. Découvrons ensemble cet allié précieux du jardinier.

Une Préparation Classique

Cette solution, composée de sulfate de cuivre et de chaux, se présente sous forme de poudre bleu turquoise. Diluée dans l’eau avant pulvérisation, elle agit en tant qu’antifongique, limitant la germination des spores de champignons responsables de maladies cryptogamiques.

Les Applications Privilégiées

La bouillie bordelaise trouve sa place chez les arbres fruitiers, la vigne, les tomates, les pommes de terre, les fraisiers, et bien d’autres. Elle est employée en prévention, notamment à l’automne pour les arbres fruitiers et au printemps avant le débourrement des bourgeons.

Contre quelles Maladies ?

Ce fongicide s’avère efficace contre la tavelure, la gommose, le mildiou, l’oïdium, la cloque du pêcher, et divers autres fléaux végétaux.

Utilisation Responsable : Conseils Pratiques

  • Traitement Précoce : Agissez dès les premiers signes de maladie, car une fois trop avancée, l’action de la bouillie devient inefficace.
  • Traitement Préventif : Privilégiez une application modérée et ciblée, évitant un usage excessif nuisible à l’équilibre des sols et des végétaux.
  • Dosage et Moment Opportun : Respectez les doses recommandées et évitez de pulvériser par temps chaud, en plein soleil ou pendant les jours de pluie.

Précautions et Histoire Curieuse

Bien que son origine liée aux vignerons bordelais reste une histoire à démêler, la bouillie bordelaise est connue pour sa toxicité potentielle pour les feuillages et pour l’environnement. Son usage, bien que validé en agriculture biologique, doit être raisonné.

La bouillie bordelaise, un précieux remède ancestral à manier avec sagesse pour préserver la santé de vos cultures, tout en préservant l’équilibre naturel de votre jardin.

Partagez cette publication!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *